Le prix du gaz devrait augmenter dès juillet 2012

actualites aterno

Après l’augmentation de 4,4 % du prix du gaz en janvier 2012 et la décision du précédent gouvernement de geler les tarifs au 1er avril (pour ne pas atteindre davantage encore le pouvoir d’achat des Français), le nouveau gouvernement va devoir prendre une décision.

Le prix du gaz pourrait augmenter de 5 à 6%

La loi impose que les coûts d’approvisionnement de GDF Suez soient répercutés sur les tarifs payés par les consommateurs.

Aujourd’hui, ces coûts, liés au prix du pétrole qui a subi une forte hausse en début d’année, connaissent une nette augmentation. Ainsi, le prix du gaz pourrait lui aussi subir une augmentation de 5 à 6% dès le mois de juillet 2012. En revanche, si le gouvernement décide, une nouvelle fois, de geler les prix, il s’exposera (comme cela a été le cas lorsque le gouvernement Fillon a décidé de geler les prix en avril) à un recours devant le Conseil d’État, tandis que les Français devront faire face, dans les mois à venir, à une augmentation plus importante encore.

Il s’agira de l’une des premières grandes décisions du nouveau gouvernement. Pour l’instant, le ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie se refuse à tout commentaire, concédant simplement qu’ « Aucun arbitrage n’a été rendu pour le moment ».

La date du 1er juillet marquera donc le début d’une longue série de débats concernant l’énergie. En effet, les énergies issues du pétrole, du gaz ou du charbon, en plus d’être très polluantes et dangereuses pour l’environnement, deviennent rares et, par conséquent, de plus en plus chères. Il n’y a pas de doute, la solution réside aujourd’hui dans l’électricité, qui peut être produite à partir de sources renouvelables.

Haut de page