Comment atteindre un confort thermique optimal ?

dossiers thematiques aterno
Thermosat chauffage

La température ressentie est un élément essentiel du confort thermique.

Pour atteindre un confort thermique optimal, il faut veiller à maintenir une bonne température, un taux d'humidité moyen et à éliminer tous les courants d'air.

Une bonne température

La température ressentie est l’un des éléments essentiels pour atteindre un confort thermique optimal. Pour que la température ressentie soit agréable, il est essentiel d’opter pour une bonne isolation. Cette dernière protège de la chaleur en été et du froid en hiver. Un système de chauffage certifié et performant est également indispensable en hiver. Ce dernier doit être équipé d’un système de régulation précis pour réduire l’écart entre la température de consigne et la température ressentie, et d’un système de programmation pour permettre de le programmer en fonction de vos activités. Cela permet de faire des économies.

Un taux d’humidité idéal

Souvent, on cherche à chasser l’humidité de nos habitations. Or, le taux d’humidité doit être compris entre 30 et 65% pour assurer un confort thermique optimal. Si ce taux n’est pas respecté, l’air intérieur est alors trop sec ou trop humide.

Pour contrôler le taux d’humidité à l’intérieur d’une habitation, mieux vaut vérifier régulièrement l’état des ventilations (surtout dans les pièces les plus humides comme la salle de bains par exemple) ou avoir recours à des humidificateurs si l’air est trop sec.

Des courants d’air éliminés

Les courants d’air accroissent considérablement la sensation de froid. Ils sont particulièrement désagréables en hiver, lorsque la température extérieure est basse. Pour limiter au maximum les courants d’air, il faut  s’assurer  que toutes les menuiseries (fenêtres, portes…) sont étanches. En hiver, il peut être nécessaire d’avoir recours à des bas de portes pour limiter les courants d’air afin d’atteindre un confort thermique optimal.

A l’intérieur de la maison, le confort thermique passe donc par une bonne isolation, un taux d’humidité raisonnable et l’élimination de tous les courants d’air.

Haut de page