Électricité et sécurité dans la salle de bains

dossiers thematiques aterno

Dans la salle de bains, plus encore que dans n'importe quelle autre pièce de la maison, il est essentiel, lorsqu'on entreprend des travaux électriques, de respecter des règles de sécurité.
Voici le schéma qui fixe les règles à respecter concernant les installations électriques dans une salle de bains :

schema - salle-de-bains - nf c15-100

Schéma électricité dans la salle de bains.

Les points d'eau

L'agencement des salles de bains ne cesse de changer à travers les années. Les normes électriques sont donc obligées de s'adapter en permanence afin de préserver l'espace totalement sécurisé. L'amendement A5 de la norme NF C 15-100 prend, par exemple, en compte de nouveaux éléments dont le spa ou la douche italienne. Ces modifications constituent également l'occasion d'harmoniser les règles à l'échelle européenne.

Pour une douche ou une baignoire avec receveur

La norme NF C 15-100 impose de n'installer aucun appareil électrique ni aucune prise électrique dans le volume 0, qui représente l'emplacement de la douche ou de la baignoire. Dans le volume 1, qui se situe jusqu'à 2.25 mètres au-dessus des points d'eau, vous pouvez installer des systèmes d'éclairage ou des interrupteurs, mais ceux-ci doivent obligatoirement être des équipements très basse tension (ne dépassant pas les 12 V) et être protégés contre les projections d'eau multidirectionnelles (certifiés IPX 4).

Pour une douche sans receveur

Le volume 0 couvre le fond de la douche en partie basse. A cette surface, il faut ajouter une hauteur de 10 cm par rapport au point le plus haut de la douche. Le volume 1 s'étend, ensuite, sur un rayon de 1 m 20 autour de l'axe de référence. Attention, ce point de référence n'est pas toujours le même suivant votre type de douche. Il peut être :

  • Le centre de la douche de tête.
  • Le point de raccordement du flexible de la douche, si vous disposez d'une douchette.
  • L'ensemble des points, qui constitue le périmètre extérieur de la douche pluie.

Le volume caché

Le volume caché instaure un volume supplémentaire. Il représente l'espace accessible situé sous la baignoire ou sous le receveur de la douche. Les appareillages électriques y sont formellement interdits.

A noter, le volume 2 démarre, quelle que soit votre douche, à partir du volume 1 et se prolonge sur 60 cm. Sa hauteur reste identique par rapport à celle du volume 1. Le volume 3, quant à lui, a été tout simplement supprimé.

chauffage salle-de-bains aterno

Découvrez les règles à respecter pour installer un radiateur électrique dans une salle de bains.

L'équipement de la salle de bains

L'eau et l'électricité ne font pas bon ménage. C'est pourquoi, vous devez être particulièrement attentif à votre sécurité dans votre salle de bains. Tous les dispositifs électriques installés dans le volume 2 doivent comporter la marque NF et disposer d'un indice de protection IPX 3. Ces équipements dont les systèmes de chauffage et autres luminaires doivent être de classe II (leur isolation est renforcée et ils ne contiennent pas de pièces métalliques). Au-delà de ce périmètre, vous pouvez installer tous les appareils électriques de classe I (lave-linge, sèche-linge…) ainsi que votre radiateur salle de bain. Ces derniers doivent également comporter la norme NF et disposer d'un indice de protection IPX 1 (contre les projections d'eau verticales). Enfin, en hiver, soyez particulièrement vigilant avec les appareils de chauffage d'appoint.

Entreprendre des travaux électriques dans la salle de bains nécessite des compétences spécifiques. Si vous avez des doutes, faites appel à un professionnel.

Pour information…

Les classes de sécurité des appareils électriques sont les suivantes :

  • Classe 0 : matériel qui n'est pas relié à la terre.
  • Classe I : matériel isolé ayant des masses métalliques reliées à la terre.
  • Classe II : matériel à double isolation sans liaison à la terre des parties métalliques.
  • Classe III : matériel de classe II équipé d'un transformateur TBTS (Très Basse Tension Séparée).

Attention, sol glissant !

Le sol d'une salle de bains est très souvent carrelé. Lorsqu'il est mouillé, il devient glissant et peut entraîner des chutes. Pour éviter cela, recouvrez le sol, le fond de la baignoire et celui de la douche de revêtements antidérapants. Vous pouvez également placer des poignées de maintien sur la baignoire et la douche pour faciliter vos mouvements lorsque vous entrez ou sortez.

Vous trouverez d'autres conseils sur le site http://www.afnor.org/

Haut de page