Energies renouvelables : un second trimestre 2016 radieux !

actualites aterno

Le « Panorama de l’électricité » a présenté un compte-rendu, particulièrement positif, sur le développement, en France, des énergies renouvelables, au cours du second trimestre 2016. Le parc de production (éolien, hydraulique, biomasse et photovoltaïque) a progressé de plus 2,16 W !

energies renouvelables

Les énergies renouvelables ont le vent en poupe !

7ème édition du « Panorama de l’électricité »

Le 7ème rapport, nommé « Panorama de l’électricité », pour le second trimestre 2016 a été dévoilé, le 30 juin dernier. Enedis, RTE, le Syndicat des Energies renouvelables et l’Adeef (Association des distributeurs d’électricité en France) dressent le bilan, sous forme d’infographie, des principales filières. Les données sont mises en corrélation avec les objectifs émis par la France à l’horizon 2018 et 2023. L’Hexagone souhaite monter sa part d’énergies renouvelables à 40% dans le mix électrique d’ici 2030. Les réseaux de transports et de distribution sont donc en pleine mutation afin de mieux intégrer la production d’électricité verte au sein d’un réseau sécurisé tout en répondant aux besoins croissants des usagers.

Les réseaux d’énergies renouvelables cartographiés

Les énergies renouvelables tissent leur toile sur tout le territoire. Pour avoir une vue précise sur leur progression, RTE, avec le soutien de l’ensemble des gestionnaires de réseau dont Enedis, a établi une série de schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3REnR). Ces précieuses cartes permettent de rationaliser à la fois le déploiement des réseaux et les coûts de raccordement.

La France atteint ses objectifs 2018 en matière d’énergies renouvelables !

Les énergies renouvelables ont le vent en poupe. Au 30 juin 2016, leur production s’élevait à 44 750 MW dont 25 468 MW d’hydraulique, 10 847 MW d’éolien, 6 547 MW de solaire et 1 888 MW de bioénergies (biomasse). Cette ressource inépuisable a couvert, au deuxième trimestre 2016, 26 % des besoins énergétiques des consommateurs. Le pays remplit à 87% ses objectifs pour l’année 2018 ! Ces bons résultats s’expliquent par une forte hausse du nombre de raccordements. 728 MW de capacités renouvelables ont été, en effet, raccordées au réseau électrique durant ce trimestre.

Le parc hydraulique

Les conditions pluviométriques de ce printemps ont été particulièrement excellentes pour le secteur hydraulique. Au total, l’ensemble des parcs a généré 19,2 TWh d’électricité soit une hausse de production de 15,5% par rapport à la même période l’année précédente. Il a couvert 18% de la consommation nationale.

Le parc éolien

Les parcs éoliens continuent de s’étendre pour atteindre une production de 23 TWh soit une progression de plus de 27%. Elle représente, pour l’instant, seulement 4,9% de la consommation électrique française. Pour répondre à l’objectif de capacité fixé par la Programmation pluriannuelle des investissements (PPI) d’ici 2018, il serait nécessaire d’accélérer considérablement le rythme (de 60%) ! 1,7 GW devront être raccordés chaque année.

Les installations solaires photovoltaïques

L’expansion des installations photovoltaïques connaît une légère baisse de régime par rapport à 2015 (-10%). Les professionnels du secteur avaient, selon le rapport, anticipé cette chute. Elle résulte de « l’absence de régularité des appels d’offres passés ». La production d’électricité est, toutefois, en progression. Elle atteint 7,7 TWh soit une augmentation de 16%. Elle couvre 1,6% de la consommation.

Les bioénergies électriques

Les bioénergies électriques (biomasse) connaissent, enfin, une croissance de 11%. La production, qui affiche 6,4 TWh, a couvert 1,35% de la consommation électrique française.

Haut de page