La France lance les obligations vertes, une première mondiale !

actualites aterno

Organisatrice de la COP21 en avril dernier, la France souhaite jouer un rôle de leader dans le domaine de la finance verte. L’hexagone sera, en effet, le premier pays à émettre des obligations vertes.

obligation verte

Obligation verte : une aide pour financer des projets durables.

Les obligations vertes, la promesse de la COP21

Le G20 s’est déroulé, les 4 et 5 septembre 2016, à Hangzhou en Chine. Le Président de la République française, François Hollande a profité de cette occasion pour annoncer le lancement de l’obligation verte. « C’est la première fois au monde que l’Etat va lancer ce type d’emprunt pour financer des investissements qui visent à lutter contre le réchauffement climatique. ». Le gouvernement avait évoqué l’idée lors de la 4ème Conférence environnementale. Le projet se concrétise donc. Un groupe de travail, qui mobilise les administrations du ministère des Finances, le Commissariat Général au Développement durable et le Commissariat Général de l’Investissement, va être créé. Son rôle consistera à définir leur mise en œuvre. Ce titre d’emprunt sera émis, en 2017, par l’Agence France Trésor, tout comme pour les autres obligations souveraines françaises.

Le principe de l’obligation verte

L’obligation verte, également nommée « green bonds », constitue une aide pour financer des projets mais, pas n’importe lesquels ! Ils doivent favoriser la transition écologique et plus particulièrement les investissements en infrastructures. Par exemple, le développement des énergies renouvelables, la gestion durable des déchets et de l’eau, l’amélioration de l’efficacité écologique ou encore le déploiement des transports propres.

10 milliards de dollars mobilisés

Le gouvernement souhaite débloquer la coquette somme de 10 milliards de dollars afin de concrétiser son projet « sous réserve des conditions de marché » souligne le communiqué de presse. Une partie de cet argent servira notamment à financer les investissements « verts » du troisième Programme d’Investissement d’Avenir (PIA3). Ce programme figurera dans le projet de finance 2017.

Haut de page