Le prochain choc pétrolier annoncé en 2020

actualites aterno

En 1973 et en 1979, le monde faisait face à deux chocs pétroliers. Et un autre pourrait bien se produire à l'horizon 2020 selon l'Agence Internationale de l'Energie. Suite à la baisse des investissements, les réserves de pétrole s'amenuisent alors que la demande explose. Les usagers seront directement impactés par cette nouvelle crise, car les prix risquent de monter en flèche.

puits-petrole

L'AIE prévoit une pénurie de pétrole en 2020.

Une baisse des investissements

La pénurie de pétrole est annoncée depuis de nombreuses années. Aujourd'hui, elle est datée ! Selon le rapport, intitulé « Pétrole 2017 », publié par l'IEA (en), elle devrait survenir d'ici 2020, soit dans deux ans ! Les grands groupes industriels tels que ExxonMobil, Shell, BP et Total ont réduit leurs investissements dans l'exploitation – production (Capex) de l'or noir au profit d'autres projets comme par exemple l'offshore profond ou les sables bitumineux. En 2014, le budget dédié aux recherches de gisements et à l'extraction était de 770 milliards de dollars. Il ne s'élève plus qu'à 400 milliards de dollars, en 2016.

Ce changement de cap s'explique par la baisse du prix du baril, car les profits sont, du coup, moins attractifs. Le tarif du pétrole se situait aux alentours de 121,20 dollars, en 2011, avant de chuter à 46,50 dollars, en août 2015. L'OPEP met fin à cette dégringolade en fermant les vannes et cela fonctionne. Le cours du pétrole Brent repart à la hausse pour se stabiliser autour de 55 dollars.

Une demande de pétrole en progression

Parallèlement à la chute des investissements, la demande mondiale de pétrole s'accroît et notamment dans les pays asiatiques émergents. Cette hausse va se poursuivre. « En 2016, il a fallu, chaque jour, environ 1,5 million de barils de pétrole supplémentaires pour répondre à cette hausse de la demande », souligne Guy Maisonnier, ingénieur économiste à l'IFP-Energies nouvelles.

Dans les pays occidentaux, au contraire, la consommation de ce précieux carburant utilisé pour les transports, l'industrie et pétrochimie est en recul. La croissance économique modeste et la remontée des cours favorisent l'apparition de solutions alternatives. Les voitures hybrides, électriques et les biocarburants commencent doucement à s'imposer sur nos routes.

La flambée des prix

Une pénurie de pétrole et une envolée des prix se profilent à l'horizon, car il existe un déséquilibre important entre l'offre et la demande. Toutefois, la situation peut encore s'inverser. « Il n'est pas trop tard pour éviter la pénurie d'offre à condition que les entreprises commencent sans délai à approuver des travaux de développement », affirme l'Agence Internationale de l'énergie.

Le chauffage électrique, une solution d'avenir

Se chauffer au fioul risque de coûter toujours plus cher aux ménages ! Le mieux est de se tourner vers un autre système. Toujours en avance sur son temps, Aterno ne cesse d'innover pour vous offrir une installation à la fois performante et ultra-basse consommation. Sa dernière trouvaille : le chauffage électro-solaire. Les radiateurs à inertie Aterno sont associés à des panneaux solaires installés sur le toit ou dans le jardin. Ainsi, les appareils délivrent une chaleur douce tout en profitant d'une énergie gratuite. Ce dispositif préserve, en prime, l'environnement.

Pour en savoir davantage sur le chauffage électro-solaire, demandez vite notre documentation.