Qu’est-ce qu’un chauffe-eau thermodynamique ?

dossiers thematiques aterno

Aujourd’hui, les Français sont de plus en plus sensibles à la question des économies d’énergie. En outre, la nouvelle réglementation RT 2012 implique une utilisation soutenue des énergies renouvelables, et notamment pour la production d’eau chaude sanitaire. Dans ce contexte, il paraît intéressant de se pencher en détail sur les caractéristiques du chauffe-eau thermodynamique.

production eau chaude sanitaire

Le chauffe-eau thermodynamique : une solution écologique et économique pour la production d'eau chaude sanitaire.

Fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique

Un chauffe-eau thermodynamique fonctionne comme une pompe à chaleur. Pour faire simple, il s’agit d’une pompe à chaleur associée à un ballon d’eau chaude. L’eau contenue dans ce dernier est chauffée par l’évaporateur de la pompe à chaleur. En effet, ce sont les calories de l’air ambiant, aspirées par un ventilateur, qui réchauffent le fluide frigorigène de la pompe à chaleur. Le compresseur, en  élevant sa pression, le chauffe davantage encore. C’est alors que l’eau contenue dans le ballon est chauffée grâce aux calories libérées, dans le condenseur (échangeur interne de calories). Le fluide, en transmettant ses calories à l’eau, perd en température et recouvre peu à peu son état liquide. Il passe alors par un détendeur qui abaisse sa température avant  qu’il ne gagne l’évaporateur pour capter de nouveau les calories de l’air et renouveler les étapes permettant de chauffer l’eau : la boucle est bouclée.

Chauffe-eau thermodynamique et économies d'énergie

Si les chauffe-eau thermodynamiques connaissent un grand succès aujourd’hui, c’est parce qu’ils permettent, à condition de choisir les modèles les plus performants, de faire de réelles économies, dès leur installation. En outre, le chauffe-eau thermodynamique constitue aujourd’hui la solution la plus écologique, puisque, d’une part, il utilise une énergie 100% renouvelable et que, d’autre part, son empreinte carbone est très limitée par rapport aux chauffe-eau classiques : il ne rejette que 50 kg de CO2 par an. Enfin, les chauffe-eau thermodynamiques s’installent rapidement et ne nécessitent pas de gros travaux.

Pour en savoir plus, n’hésitez-pas à demander une documentation à un professionnel.

Haut de page