La récolte d’électricité s’annonce abondante !

actualites aterno

En raison du temps maussade, la production de fruits et légumes ne seront pas terribles. Celle de l’électricité, en revanche, s’avère excellente selon le rapport de la RTE.

electricite

La France ne manquera pas d'électricité cet été.

Un été radieux en perspective pour les fournisseurs d’électricité

L’entreprise Réseau de Transport d’Electricité (RTE) estime que la France ne devrait pas manquer d’électricité cet été et même dans le cas d’une canicule tout comme en 2015. De juin à septembre, la consommation d’électricité devrait atteindre 131,5 térawattheures (TWh). Un chiffre, qui reste à peu près stable par rapport à l’année dernière (131,3 TWh). La France ne devrait subir aucune coupure de courant. Son approvisionnement bénéficie d’une marge de sécurité supérieure à 9 000 mégawatts (MW) !

La montée en puissance des énergies renouvelables explique en partie cette forte production. Les panneaux photovoltaïques ont connu un niveau record de production : 4 022 MW durant les journées de juillet 2015 à 13h. Ce pic coïncide avec celui de la consommation journalière. Les capacités de production de l’énergie éolienne, quant à elle, seront en hausse avec 1 000 MW supplémentaires par rapport à l’année précédente soit plus 10 700 MW. « Même avec une canicule sévère, la France conservera des marges de sûreté confortables de plus de 7 000 MW tout l’été et continuera d’exporter afin de contribuer à la sûreté d’alimentation des pays européens », a souligné le gestionnaire.

Les fortes chaleurs peuvent donc arriver tranquillement, car les climatiseurs pourront tourner sans risque de panne d’électricité.

Une baisse de la consommation devrait intervenir

La période estivale pourrait être marquée par des creux de consommation importants, qui sont liés au ralentissement normal des activités. Un réajustement de la production nucléaire, thermique ou renouvelable est envisageable afin de maintenir un certain équilibre entre l’offre et la demande. Cette dernière pourrait chuter à 30 000 MW les dimanches d’août à 6h d’après les estimations de la RTE.

Haut de page