Tarifs de l’électricité : aucune hausse n’est prévue pour l’instant !

actualites aterno

La Commission de Régulation de l’Electricité (CRE) a analysé en détail les tarifs réglementés d’EDF en prenant en compte les coûts de production et de commercialisation de l’électricité. Car, les tarifs réglementés doivent couvrir les coûts de production, de commercialisation et d’acheminement de l’électricité.

Pas de hausse du prix de l'électricité pour le Gouvernement

Ainsi, dans son rapport détaillé, la CRE estime qu’au vu de la hausse des coûts de production et de commercialisation, les tarifs devraient augmenter de 7% au cours de l’été 2013. En effet, dans son étude, la CRE souligne un écart de près d’1,5 milliard d’euros entre les tarifs réglementés et les coûts que doit supporter EDF.

Le gouvernement a immédiatement fait savoir qu’il n’envisageait pas de hausse des tarifs réglementés dans l’immédiat. Une décision sera prise en juillet. Par ailleurs, le gouvernement demande à EDF de renforcer sa politique de maîtrise des coûts de production d’électricité tout en affirmant l’importance d’accélérer les travaux visant à mettre en œuvre des dispositifs qui pourraient améliorer l’efficacité énergétique du pays.

Haut de page