Autoconsommation électrique : quelles sont les économies possibles ?

actualites aterno

Pour les particuliers, il est désormais possible de consommer l'électricité qu'ils produisent. Dans un contexte d'accroissement de la part d'énergies renouvelables dans le paysage énergétique français, les foyers ont naturellement été encouragés à s'équiper de dispositifs permettant de produire des énergies vertes. Il s'agit d'une solution recommandée aux foyers disposant d'un chauffage électrique. Quelles sont les économies possibles avec ce type d'installation ?

Maison avec panneaux solaires photovoltaïques

Les particuliers sont de plus en plus nombreux à choisir de produire et de consommer leur propre électricité.

La consommation domestique d'énergie solaire en France

Grâce à une politique incitative, les installations photovoltaïques domestiques ont connu une forte croissance jusqu'en 2010. En 2015, la loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte offre de nouvelles perspectives aux foyers : produire et consommer leur électricité. Dès lors, l'autoconsommation d'énergie dispose d'un cadre réglementaire fixe.
Plusieurs choix s'offrent aux foyers qui souhaitent produire et consommer leur électricité :

  • Utiliser la totalité de leur production pour leurs propres besoins
  • N'utiliser qu'une partie de l'électricité produite et revendre le reste
  • Revendre la totalité de l'énergie produite par leurs panneaux photovoltaïques

La décision doit être prise en fonction des besoins et des capacités de production de l'installation photovoltaïque.

La rentabilité des dispositifs

Le coût de production de l'électricité photovoltaïque est en baisse. Mais, il est nécessaire de prendre en compte un certain nombre de critères pour déterminer précisément la rentabilité d'une installation. Parmi ces critères, on trouve :

  • La taille de l'installation
  • La localisation géographique
  • L'efficacité de production des panneaux solaires
  • La durée d'utilisation de l'installation

En utilisant un modèle réaliste, des experts ont déduit qu'un dispositif d'autoconsommation électrique pourrait être de plus en plus rentable et permettre à un foyer de faire d'importantes économies sur sa facture d'électricité.
Dans les années à venir, si le prix des différents composants baisse tandis que celui des énergies augmente, la rentabilité des dispositifs de production d'électricité domestique ne devrait cesser d'accroître.

Les défis pour maintenir l'attractivité de ces dispositifs

A l'avenir, de nombreux acteurs de la filière photovoltaïque devront confirmer son dynamisme en s'engageant à poursuivre la recherche dans différents domaines :

  • La commercialisation

    La qualité des équipements et de la production doit continuer d'augmenter pour permettre aux particuliers d'investir dans des dispositifs de plus en plus performants

  • L'intégration et la sécurisation du réseau

    Les recherches dans ce domaine doivent être poursuivies afin de développer la capacité du réseau à intégrer l'électricité photovoltaïque tout en garantissant une sécurité d'approvisionnement aux consommateurs.

  • L'attractivité pour les particuliers

    Les pouvoirs publics ont un rôle à jouer pour garantir la pérennité de l'attractivité des systèmes de production et de consommation d'électricité renouvelable. La rentabilité des dispositifs doit être assurée pour inciter de plus en plus de foyers à opter pour cette solution.

La production et la consommation d'électricité photovoltaïque par les particuliers jouera incontestablement un rôle important dans le développement de l'énergie solaire en France. En 2023, sur les 19 GW de puissance installée, on estime que 30 à 60 % des demandes de raccordement au réseau concerneront des dispositifs d'autoconsommation. Cela devrait permettre de rentabiliser encore plus rapidement les équipements et de faire plus d'économies.

Source : Etude Energy Lab