C40 : les maires réunis à Mexico

actualites aterno

Le C40 se déroule, du 30 novembre au 2 décembre 2016, à Mexico, sous la houlette d'Anne Hidalgo. Cette manifestation annuelle rassemble les maires des plus grandes villes du monde. Elle permet de partager des solutions et d'établir une stratégie précise pour lutter contre le réchauffement climatique.

c40 mexico

Source : www.c40.org

Le Cities climate Leadership Group

Créé en 2005 sous l'impulsion de l'ancien maire de Londres, Ken Livingstone, le Cities Climate Leadership Group (C40) regroupe 86 grandes villes. New-York, Vancouver, Paris, Moscou, Rome, Athènes, Séoul, Bombay, Djakarta, Melbourne, Hong Kong, Sao Paulo, Buenos Air, Le Caire, etc., elles travaillent ensemble pour trouver des solutions concrètes, qui permettent de lutter contre le réchauffement climatique. Leur action peut jouer un rôle capital sur l'échiquier politique. Ces métropoles comptabilisent pas moins de 650 millions d'habitants et représentent 25 % du PIB ! Cette organisation basée à Londres est financée notamment par les fondations Clinton et Bloomberg.

Anne Hidalgo, la nouvelle présidente

Anne Hidalgo a été élue la nouvelle présidente du C40 pour une durée de 3 ans. Elle succède ainsi à Eduardo Paes, le maire de Rio. L'engagement de la maire de Paris ne date pas d'hier. Elle multiplie les actions au sein de sa ville depuis plusieurs années. On peut citer, par exemple, la fermeture à la circulation des voies sur berges, la rénovation thermique de plusieurs immeubles, l'appel à projets Parisculteurs pour végétaliser 5,5 hectares supplémentaires et la mise en place d'installation de chauffage originales pour les piscines. Son engagement lui a permis de recevoir le prestigieux prix de la « Diplomate verte », le 18 novembre, à Washington.

La trajectoire à suivre

Du 30 novembre au 2 décembre 2016, se réunit le C40, à Mexico. Ce rassemblement est l'occasion de présenter leur rapport, « Deadline 2020 ». Ce dernier fixe la trajectoire à suivre pour les quatre prochaines années. Cette série de propositions doit permettre de contenir les augmentations de températures sous la barre des 1,5°C.

L'annonce de la fin du diesel

Les différentes villes doivent, selon le rapport, réduire de moitié leurs émissions de gaz à effet de serre. Les émissions par an et par habitant s'élèvent, aujourd'hui, à 5 tonnes équivalent CO2. Elles doivent descendre à 2,9 en 2030 puis à 0,9 en 2050. Mexico, Athènes et Madrid se sont déjà engagés à suivre l'exemple de Paris et d'éradiquer, d'ici 2025, les véhicules diesel. Elles doivent, parallèlement, investir dans le déploiement de moyens de transport plus propres. D'autres villes devraient rapidement suivre leur engagement.

Anne Hidalgo a annoncé la fin du diesel dans la capitale française à l'horizon 2020. Son objectif : transformer la ville en quartier semi-piétonnier. Les véhicules propres seront bientôt les seuls à pouvoir circuler librement. Les cars, les bus et les poids lourds les plus anciens sont déjà interdits à la circulation. Les véhicules utilitaires et particuliers, mis en circulation avant le 1er janvier 1997, seront bientôt bannis des routes parisiennes durant la semaine (entre 8 h et 20 h) et cela quel que soit leur type de carburant. Cette loi se durcit pour les moteurs diesel responsables de l'émission de particules fines. Les diesel Euro2 (avant janvier 2001) sont également concernés par ce dispositif. Les deux-roues ne sont pas oubliés. Les motos antérieures au 1er juin 1995 figurent sur la liste des véhicules polluants. Parallèlement, la ville développe des dispositifs en faveur des automobiles propres. Par exemple, l'autolib' (location de véhicules électriques), la carte véhicule basse consommation (stationnement gratuit) et le déploiement des bornes électriques. Des subventions sont versées pour l'achat d'un vélo cargo ou d'un triporteur sans assistance électrique.

11 villes distinguées pour leurs efforts

Onze villes se sont vues remettre un prix, lors du C40, pour leurs efforts en matière de développement durable. Parmi elles : Paris, Copenhague, Curitiba (Brésil), Addis-Abeba (Ethiopie), Shenzhen (Chine) et Yokohama (Japon).