Quelle puissance choisir pour votre compteur électrique ?

dossiers thematiques aterno

La puissance électrique de votre compteur est déterminée au moment où vous souscrivez un abonnement. Elle doit être parfaitement calculée afin qu'elle réponde à vos besoins propres. Trop basse, votre installation risque de disjoncter régulièrement. Trop haute, votre facture sera onéreuse.

tableau electrique

Il est essentiel de bien calculer la puissance de votre compteur pour éviter les coupures intempestives.

A quoi correspond la puissance de votre compteur ?

La puissance du compteur électrique est exprimée en kilovoltampère (kVA). Elle désigne la capacité de votre installation à faire fonctionner simultanément plusieurs appareils électriques. Si elle s'avère supérieure au seuil autorisé, l'installation disjoncte. Il existe neuf paliers pour les particuliers, qui vont de 3 kVA à 36 kVA. La puissance électrique de votre compteur est indiquée sur votre facture d'énergie. Elle est également visible sur les écrans des nouveaux compteurs, Linky.

Bien définir la puissance de votre compteur

Il est important de déterminer la puissance qui correspond le mieux à vos besoins. Pour cela, il faut connaître la superficie de l'habitation et identifier l'usage fait de l'électricité. La somme des puissances de l'ensemble de vos équipements permet d'obtenir celle de votre compteur. Mais en réalité elle est souvent bien inférieure, car les appareils ne fonctionnent jamais tous en même temps.

Mesurer les postes de consommation

Pour déterminer la puissance électrique de votre installation, plusieurs questions sont à vous poser :

  • Quel type de chauffage est en place ? Chauffage central avec chaudière fioul / gaz, électrique ou pompe à chaleur.
  •  Combien d'appareils électroménagers possédez-vous et quelles sont leurs caractéristiques ?
  • Disposez-vous d'une piscine aménagée dans le jardin ?

L'objectif est de mettre en évidence les principaux postes de consommation d'électricité au sein de votre logement.

Selon l'Ademe*, la répartition des usages de l'électricité par les ménages (en moyenne en France) est la suivante :

  • Chauffage : 27,6 %
  • Froid et lavage : 18,5 %
  • Ventilation : 1,7 %
  • Eclairage : 5,6 %
  • Eau chaude sanitaire : 12,8 %
  • Cuisson : 7,8 %
  • Multimédia et informatique : 13,5 %
  • Autres (aspirateur, cafetière, etc.) : 12,1 %

Les dimensions et l'équipement de votre maison

La puissance doit être adaptée à la taille de votre appartement ou maison, au nombre d'occupants et d'appareils électriques :

  • 3 kVA

    Elle s'adresse aux petits logements dont la superficie est inférieure à une trentaine de mètres carrés (studio ou F1). Vous possédez uniquement des appareils d'usage courant comme la télévision, le réfrigérateur et le micro-ondes.

  • 6 kVA

    Elle est parfaite pour les résidences de taille moyenne (30 à 80 m2) et les plus grandes (plus de 80 m2). Parallèlement, vous pouvez vous servir de l'électroménager classique : lave-linge, four ou lave-vaisselle.

  • 9 kVA

    Elle concerne les maisons ou appartements de plus de 80 m2 . Elle est recommandée si vous avez l'habitude de faire fonctionner simultanément des appareils de forte puissance, notamment une plaque à induction.

  • 12 kVA

    Elle convient aux grandes surfaces, entre 100 et 150 m2. Certains fabricants de chauffage proposent des délesteurs qui gèrent la puissance disponible et permettent de disposer d'un chauffage électrique sans changer d'abonnement (En savoir plus sur le délesteur).

Mesurer la puissance électrique

Pour connaître avec précision la puissance de votre installation, il faut s'intéresser aux données liées à votre propre consommation. Il s'agit de la tension et de l'intensité de votre installation domestique. Des appareils permettent de calculer ces deux éléments :

  • Le voltmètre mesure en Volt (V) la tension alternative de votre habitation.
  • L'ampèremètre estime l'intensité du courant électrique dans un circuit.
  • Le multimètre évalue plusieurs valeurs spécifiques au courant comme la tension, l'intensité et la puissance électrique.

Comment choisir la puissance de son abonnement électrique ?

Il est important de choisir la puissance la mieux adaptée à vos besoins car plus la puissance disponible est élevée, plus l'abonnement est cher. A l'inverse, un abonnement trop faible peut engendrer des coupures d'électricité intempestives qui peuvent vite devenir agaçantes. Sachez que toute modification de puissance auprès de votre fournisseur d'énergie est payante. Pour choisir la puissance de votre abonnement, n'hésitez pas à demander conseil à votre fournisseur d'énergie.

Le prix de l'abonnement

Le montant de votre abonnement dépend de la puissance de votre compteur et des options tarifaires choisies. Il existe trois options :

  • Base, le prix du kWh reste le même tout au long de l'année.
  • Heures pleines – heures creuses, vous profitez d'un tarif réduit pendant 8h, généralement la nuit.
  • Tempo, le tarif est différent suivant le jour de l'année : 300 jours sont bleus (tarifs avantageux), 22 jours sont rouges (tarifs élevés) et 43 jours sont blancs (option heures creuses / heures pleines).

Depuis l'ouverture à la concurrence, vous pouvez opter pour les tarifs réglementés d'EDF ou ceux proposés par un fournisseur alternatif. Comparer les différentes offres constitue un moyen simple de réaliser des économies sur vos prochaines factures.

*Source : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-reduire-facture-electricite.pdf